Origine et histoire de l'or

L'or vous fait rêver ? Nous aussi et nous allons ensemble comprendre d'où il vient et qu'est-ce que c'est au juste.

 

La première chose à savoir sur l'or est qu'il est le deuxième métal découvert par l'homme après le cuivre.

 

L'or est un métal très noble, il est dense et tendre, il est le plus malléable des matériaux connus. Il a la particularité de ne pas s'oxyder et c'est ce qui lui donne cette valeur.

 

L'or est presque aussi ancien que notre belle Terre. Son éclat et sa rareté en font le métal précieux le plus prestigieux.

 

Il faut savoir que certains filons ont jusqu'à deux milliards et demi d'années. C'est il y a environ 6000 ans que la fascination pour l'or telle qu'on la connaît aujourd'hui est née.

 

L'or est utilisé dans le milieu industriel en odontologie et en électronique, car l'or à une très bonne tenue face à la corrosion et il possède une excellente conductivité électrique. Néanmoins, sa principale utilisation reste la thésaurisation.

 

Les banques centrales possédaient en juin 2010 pas moins de 27 113 tonnes d'or. 40 % sont détenus par la zone euros et environ 30 % par les Etats-Unis.

L'histoire de l'or

Il faut savoir que l'or est quasiment aussi ancien que notre Terre mais que sa fascination n'existe "que" depuis 6000 ans environ.

 

Ce sont les Égyptiens qui ont été les premiers à extraire l'or du Nil et à exploiter les gisements à ciel ouvert. Ce sont eux qui ont également crées les premières mines en y construisant des galeries à plusieurs dizaines de mètres de profondeur.

 

Contrairement à ce que beaucoup de gens peuvent penser, l'utilisation de l'or dans le milieu religieux persiste pendant plusieurs siècles.

 

Ce sont, notamment, les hautes classes de la société qui possédaient les boucles, les bagues, les sceaux ou encore les armes. La vaisselle était également considérée comme une réserve monétaire.

 

De l'antiquité en passant par le moyen âge, les alchimistes tentèrent par tous les moyens de créer de l'or à partir de plomb ou de mercure. C'est grâce à la fameuse pierre philosophale qu'ils pensaient obtenir ce résultat.

 

L'une des raisons pour laquelle les hommes ont voulus conquérir le continent américain est la recherche de l'or. L'or américain reste cependant beaucoup trop rare comme le prouve, par exemple, sous Louis XVI l'emballement des 1780 pour les actions de la Banque de Saint-Charles de Madrid.

 

C'est au milieu du XIXe siècle qu'une ruée vers l'or fut déclenchée en Californie et contribua à la conquête de l'Ouest américain, à la croissance démographique et économique.

 

De nombreuses cités minières construites dans des endroits reculés furent abandonnées dès que l'or devint plus rare. Ces mêmes cités sont aujourd'hui ce qu'on appelle des cités fantômes car complètement vidés de leur population.

 

La France à autorisé le commerce de l'or après la guerre mais en le limitant aux produits physique admis à la cote à la bourse de Paris.

 

La cotation officielle a démarré en 1948 et a pris fin en 2004. L'or a souvent été utilisé avec l'argent. Provenant massivement des Etats-Unis, l'argent avait une valeur 10 à 15 fois inférieure à celle de l'or.

 

À partir de 1816, l'or s'imposera comme l'unique étalon. Pour résumé, lorsque un pays décide que l'or sera son seul étalon, il doit reconnaître trois principes :

 

- la libre conversion en or du papier-monnaie : cela signifie que chaque citoyen est en droit d'échanger leur papier-monnaie contre de l'or et inversement.

 

- la liberté de frappe : c'est le droit pour les citoyens d'apporter leurs lingots à l'Hôtel de la monnaie afin de pouvoir les transformer en pièces.

 

- La définition de son unité monétaire par rapport à une teneur en or. Par exemple en 1816, la Livre Sterling anglais vaut 7,32 g d'or.

 

C'est le 23 août 1971 que le président Nixon décide que le dollar américain de sera plus convertible en or.

 

En 1976, les puissances mondiales acceptent de démonétiser l'or. C'est-à-dire que les monnaies nationales n'auront plus de parité avec le métal jaune. C'est pour cette raison que l'or reste encore aujourd'hui la seule vraie valeur universellement reconnue.

 

Afin de ne pas affecter le marché par des ventes désordonnées les banques centrales se sont accordés en 1999 à Washington sur un quota de vente d'or fixé à 400 tonnes annuelle sur 4 ans.

 

Lors d'un deuxième accord le quota annuel fut maintenant fixé à 500 et de nouveau à 400 tonnes. L'histoire montre que dans les temps de crise les Français préfèrent acheter de l'or qui est considéré comme une valeur sûre.

 

En 1945, la bourse n'affiche pas de cotation officielle et le marché noir est particulièrement florissant.

La récupération de l'or

Le recyclage de l'or à des avantages non négligeable. Depuis plusieurs centaines d'années l'or s'arrache pour fabriquer principalement des bijoux.

 

Le cours du lingot d'or ne cesse de grimper depuis les années 1970. Pourquoi ? Tout simplement car en temps de crise, les traders préfèrent se rabattre sur l'industrie aurifère qui est une valeur sûre.

 

L'extraction de métal précieux est extrêmement coûteuse et polluante. Pour vous donner quelques chiffres ; 20 tonnes de déchets miniers ou encore 415 kg de CO2 rejetés dans l'atmosphère. En effet, pour extraire une petite quantité d'or, il faut une quantité importante d'eau, d'essence et d'oxyde de soufre.

 

Il faut savoir que l'extraction de l'or est découpée en plusieurs étapes :

 

- L'extraction minière du minerai

 

- La concentration d'or, par émission de mousse ou encore par gravitation

 

- La lixiviation grâce au cyanure

 

- La suppression du mercure ainsi que celle du fer

 

- La fusion

 

- Divers procédés d'extraction d'or résiduel en solution

 

La récupération de l'or devient un métier et de plus en plus de professionnels se spécialisent dans la collecte de l'or destiné au recyclage.

 

Cette collecte d'adresse surtout aux particuliers sérieux qui désirent gagner de l'argent ainsi que de se débarrasser de leurs anciens bijoux.

 

La production d'or en 2010 par pays : 

 

Production en 2010
Pays Production
Chine 345 t
Australie 255 t
États-Unis 230 t
Afrique du Sud 190 t
Russie 190 t
Pérou 170 t
Indonésie 120 t
Ghana 100 t
Canada 90 t
Ouzbékistan 90 t
Brésil 65 t
Papouasie-Nouvelle-Guinée 60 t
Mexique 60 t
Chili 40 t
Reste du monde 500 t
Total mondial 2 500 t

Source : Wikipédia