Origine et histoire du cuir

origine histoire cuir

Vous êtes adepte des bracelets en cuir et vous voulez tout savoir sur le cuir ? Cette partie est faite pour vous.

 

Le cuir est un matériau préparé à partir de la peau d'animaux tels que le bœuf ou le porc par exemple.

 

Il existe différents types de cuir selon leur fabrication, l'origine de la peau ou encore selon leur aspect.

 

Il faut savoir que l'industrie du cuir est une des plus anciennes et nos ancêtres utilisaient des peaux afin de protéger tout leur corps.

Les premiers cuirs provenaient de vache, de vachette, de caprins ou encore de peaux de porc. On estime que les premières peaux traitées datent de l'an -17.000 avant J.C. À cette époque, ils utilisaient du silex et des coquillages pour traiter leurs peaux.

 

Le cuir reste encore aujourd'hui le matériau de choix pour beaucoup d'entre nous. Vous allez pouvoir, dans cette partie, vous familiarisez avec l'origine et l'histoire du cuir.

L'histoire du cuir

histoire du cuir

Comme on l'a vu un peu plus haut, l'industrie du cuir est l'une des plus anciennes dans l'histoire de l'humanité.

 

Nos ancêtres utilisaient le cuir pour protéger leurs peaux.

 

La France peut-être fière de son industrie du cuir qui a fait parler d'elle à l'international.

 

Les Romains, Grecs, Égyptiens était très perfectionnés dans la fabrication du cuir et les objets retrouvés dans les anciens tombeaux ne sont là que pour renforcer cette croyance.

Le cuir a été très profitable dans le commerce également, car à l'époque ou le troc faisait l'économie, le cuir avait une très grande valeur. Il était donc possible d'en acheter et d'en vendre.

C'est au Moyen-Âge que les premiers commerces de pièces de cuir sont apparus.

 

Environ au VIIIe siècle après J.-C., les Sarrasins, au moment de la conquête de l'Espagne, apporte en Europe une nouvelle méthode : le tannage à l'alun. Dès 1160, un premier syndicat des tanneurs est crée afin de répondre au mieux à la demande qui est en très forte évolution. Il permet aussi de garantir la continuité des techniques utilisées dans le métier.

 

Dans l'histoire du cuir, c'est seulement en 1840 que le premier brevet sur les différents modes de tannage est déposé.

 

En 1930, dans la commune de Grauhlet on compte 3500 ouvriers travaillant dans les usines de maroquinerie. Comme vous le savez tous peu après la guerre éclate et vide littéralement 80 % des réserves de cuir.

 

Comme vous le savez désormais, le cuir n'avait pas du tout la même fonction qu'aujourd'hui.

Les différentes variétés de cuir

différentes variétés cuir

Nous allons vous présenter ci-dessous les nombreuses variétés de cuir qu'il existe actuellement et leurs définitions.

 

 

La liste n'est pas complète mais elle regroupe les variétés de cuir les plus répandues et les plus connues.

 

 

-Le cuir brut, bleu ou mou : il s'agit de la dépouille de l'animal à la sortie de l'abattoir. La peau est alors non tannée et de ce fait, on parle de peau brute.

 

-La peau de chamois qui était autrefois fabriquée avec de la véritable peau de chamois traitée à base d'huile de poisson.

 

- Le cuir de Russie est un cuir étanche, souple mais solide préparé en Russie à base d'écorce de bouleau.

 

- La croûte de cuir est en fait l'épaisseur de la peau obtenue lorsque le cuir est refendu pour obtenir l'épaisseur désirée. Elle est souvent enduite de vernis pour simuler l'effet cuir pleine fleur.

 

- Le cuir pleine fleur est un cuir qui garde son épaisseur d'origine, c'est aussi le plus résistant.

 

- Le cuir fleur sciée est un cuir dont on a réduit l'épaisseur tout en gardant le côté fleur (côté "lisse").

 

- Le cuir bouilli est un cuir qui est bouilli avec diverses substances pour fabriquer par exemple des tabatières.

 

- Le nubuck est une finition du cuir. Il a subi un traitement particulier et sa surface à était grattée. Il est utilisé particulièrement dans l'industrie de l'ameublement pour la fabrication des fauteuils et canapés ainsi que par l'industrie de la chaussure.

 

- Le cuir corroyé est obtenu en plongeant la peau dans l'eau afin de l'assouplir et ensuite en l'induisant d'un corps gras.

Le tannage

tannage cuir

Il est vrai que l'on parle souvent de tannage mais savez-vous réellement ce que c'est et dans quel but s'en servons nous ?

 

Le tannage est une opération consistant, à l'aide de procédé chimique, à transformer une peau en cuir afin de la rendre plus durable et plus souple.

 

Cette opération se réalise dans une tannerie et l'artisan qui la pratique s'appelle un tanneur.

 

Il faut savoir qu'il existe plusieurs sortes de tannage qui donne lieu à différents caractères en terme de souplesse, d'élasticité, d'aptitude à la teinture etc. Il s'agit donc d'une étape très importante dans la fabrication du cuir et il est à noter que la peau peut-être vendu à partir de cette étape.

 

Il existe une multitude de procédés de tannage, mais je vais seulement vous parler des deux les plus utilisés et le plus connus.

 

Commençons par le tannage végétal ; dans ce processus la peau est traitée avec des tanins végétaux extraits de l'écorce de certains arbres. Il y a certain temps et pendant plusieurs siècles, c'était exclusivement l'écorce du chêne qui était utilisée.

Aujourd'hui c'est différent ,car on se sert du tanin de mimosa par exemple.

Le tannage végétal est effectué dans des fosses. Oui des fosses, laissez-moi vous expliquer ; les peaux sont tout d'abord suspendus dans une série de fosses (ou cuves) remplies d'une solution tannante qui devient de plus en plus forte jour après jour. Ce processus prend plusieurs semaines voir plusieurs mois.

 

Le tannage minéral est quant à lui traditionnellement effectué à l'aide de sulfate de chrome basique, un sel minéral qui pénètre rapidement.

Le procédé est bien plus rapide que celui du tannage végétal, car il dure environ 24 heures.

 

Si vous souhaitez connaître davantage de sortes de tannage, en voici une petite liste (non complète) :

 

-Tannage à l'huile

-Tannage à la fumée

-Tannage à la silice

-Tannage à sec

-Tannage adouci

-Tannage au fer

-Tannage au soufre

-Tannage gonflant

-Tannage par condensation

-Tannage par électro-osmose

Les différentes sortes de finitions

finition cuir

Nous voici dans la dernière partie de cet article dans lequel on va parler des différentes finitions de cuir qu'il existe.

 

La pigmentation et le vernissage du cuir : le but est d'appliquer des pigments sur la surface de la peau traitée (ou tannée).

 

Elles sont enduites par rouleau ou par combinaison, puis au pistolétade par pulvérisation pour ajouter les couches de pigments suivantes.

 

La peau se voit enduite une dernière fois de vernis afin de lui appliquer une couche protectrice contre l'usure.

 

L'impression : il est parfois imprimé un grain sur la surface du cuir ce qui a tout simplement pour but de camoufler les cicatrices et les marques.

 

- Le lustrage : les peaux sont placées dans de grands tambours rotatifs en inox ce qui permet de détendre les fibres naturelles et une souplesse au toucher est crée.

 

J'espère que vous en savez maintenant plus sur le cuir, n'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou suggestions.